Témoignage

Julia, 16 ans “Dans deux semaines et quatre jours j’aurais du être maman”



Julia : ” Alors voila moi j’ai avorté le 15 novembre 2016 ça a été une passe très difficile pour moi sachant que je n’ai que 16 ans. J’ai appris que j’étais enceinte en début d’année en septembre 2016 et  je n’étais plus avec mon copain de 20 ans qui n’était pas encore au courant que je portais son enfant. j’ai très mal vécu la rupture je me sentait bizarre au lycée,j’avais des envie de pleurer, j’allais tout le temps à l’infirmerie, j’étais au plus mal quelques temps et après j’ai arrêté les cours et changé de lycée.

Au mois d’octobre j’ai appris que j’étais enceinte de 2 mois: ça a été un choc, j’en ai pleuré mais je sais pas d’un côté je me sentais plus seule j’avais une partie de mon copain qui était la avec moi et ça me rendait heureuse .

Dès qu’il l’a appris il m’a fait une crise et ma presque obligé à avorter  et dès que j’en ai parlé à ma mère elle m’a dit de faire un choix qu’elle serait la pour moi mais m’avait quand même conseillé d’avorter aussi…j’avais tout mon entourage qui me disait que j’étais trop jeune (ce qui n’est pas faux) mais porter ce bébé me rendait heureuse, je me sentais bien j’avais jamais était heureuse comme ça quelques temps…Après à force d’entendre les gens j’avais pris rdv pour voir l’échographie : le bébé bougeait il était déjà formé ! c’était horrible j’en ai pleuré ! j’ai encore les photos parce que c’est le seul souvenir que j’ai de mon bébé …1 semaines après l’échographie l’hôpital m’a appelé et m’a dit que si je n’avortais pas ce matin ce serait trop tard je me suis rendue à l’hôpital sans être sure de ce que j’allais faire, je me suis effondrée devant le médicament et  je me suis fais opérer. Juste après ça a été un calvaire ! je regrette cet acte …dans 2 semaines et 4 jours j’aurais dû être maman ça me ronge et je n’ai plus aucunes nouvelles de mon copain je n’ai qu’une photo sur laquelle pleurer c’est horrible je m’en voudrais toute ma vie je lui ai même donné un nom j’étais persuadée que c’était un garçon il se serait appeler Nayl et je m’excuse tout les jours de ne pas l’avoir garder.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *